Pushkar : ville sacrée et sacrés paysages !

Publié le par Shanti Travel

Après l'agitation de Delhi, j'ai décidé de me refaire une santé en mettant le cap sur le Rajasthan, à quelques heures à l'ouest de la capitale.

Je me rends donc à Jaipur, capitale de cette province, où je passe la nuit, avant de prendre le bus pour Ajmer (2h30) ; il ne me reste plus qu'une demi-heure dans un autre bus pour gagner ma destination : montée d'un petit col, traversée d'un court défilé d'altitude, puis descente dans la vallée ensoleillée où se niche Pushkar, l'un des lieux saints de l'hindouisme (le Dieu Brahma y tua le démon Vajra Nabh avec une fleur de lotus, dont les pétales dispersés donnèrent naissance à des lacs).

 

Après m'être installé dans une sympathique guest house à l'ambiance chaleureuse et décontractée, je vais faire un tour dans le centre de ce petit village : la rue principale est animée et colorée ; on y trouve de nombreuses échoppes et magasins où l'on peut simplement flâner, ou bien acheter livres et disques (à profusion), tissus et bijoux, mais aussi quelques fruits pour se désaltérer. Il me suffit ensuite de tourner la tête à gauche et de descendre les marches qui mènent aux ghats, larges escaliers qui donnent directement sur un lac au bord duquel les hindous (ils viennent ici de l'Inde entière) font des pujas (offrandes aux divinités) et se trempent dans l'eau sacrée, ce qui donne à Pushkar son atmosphère empreinte de spiritualité. Puis je vais m'asseoir un peu en surplomb des marches, d'où je contemple un coucher de soleil magnifique et quelques enfants qui lancent une ligne pour pêcher (le lac recèlerait-il quelques poissons ?), au son de percussions dont les joueurs sont installés de l'autre côté des ghats.

 

Le lendemain, je sors du village et gravis une petite montagne au sommet de laquelle se trouve le Savitri Temple; le lieu vaut le coup par la vue panoramique qu'il offre sur toute la vallée. Ca me donne une idée, tiens ! Une fois redescendu, je vais louer une moto dans le village, puis je me lance à la conquête du désert à l'ouest de la ville..., désert qui alterne avec des zones vertes de cultures où des fleurs rouges, violettes, jaunes et oranges resplendissent littéralement.
De retour de mon excursion, je vais profiter du calme et de l'ombre de la terrasse de l'hôtel qui offre une vue agréable sur le village et ses alentours. Je sirote un tchaï en regardant le soleil se coucher...un bonheur !

C'est à regrets que je que je quitte Pushkar et le Rajasthan le lendemain, bien décidé à poursuivre mon voyage en Inde dès que mon travail à Shanti Travel me laissera un peu de temps ! Pourquoi pas d'ailleurs revenir à Pushkar fin octobre prochain, au moment de la grande foire qui s'y déroule chaque année ?

Article écrit par Julien du service communication de Shanti Travel.

Publié dans Voyage en Inde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article